Le fonctionnement de l’oscilloscope

L’oscilloscope ou oscillographe est un appareil qui vise à visualiser une tension électrique et ses variations dans le temps. Cet appareil semble assez complexe et déroutant au début mais, les simples explications qui suivent vont éclairer votre lanterne. Découvrons comment fonctionne l’oscilloscope et comment bien le choisir.

Le fonctionnement de l’oscilloscope

L’oscilloscope peut être d’une grande utilité, mais avant de vous en procurer un il est primordial de bien s’informer sur toutes ses caractéristiques et ses fonctionnalités. L’oscilloscope mesure le signal électrique en affichant une courbe et c’est le premier équipement qui nous vienne à l’esprit quand on fait référence à la manipulation de particule électrique. En général, il y a deux types d’oscilloscopes : le « simple trace » ou « mono-courbes » et le « double trace » ou à « quatre traces. » Le premier type d’oscilloscope vise à analyser uniquement un seul signal tandis que le second se charge d’un ou plusieurs signaux en même temps. Que vous optez pour un oscilloscope occasion ou neuf, sachez qu’il existe différents modèles qui présentent des caractéristiques, fonctionnalités et performances bien distinctes.

Sur l’écran d’un oscilloscope, vous verrez deux axes et le réglage de chacun d’entre eux n’est pas identique. On appelle le premier axe horizontal « l’axe de temps » et son réglage s’enclenche en appuyant sur le bouton « durée de balayage ». Le second axe qui est vertical se nomme « axe des tensions » et pour le régler il suffit d’appuyer sur le bouton « sensibilité verticale. » On identifie alors deux modes distinctes de fonctionnement de l’oscilloscope. Dans le mode avec balayage le spot se déplace sur l’écran avec la position de l’axe XY désactivée tandis que le mode sans balayage affiche la position XY où le spot reste inerte sur l’écran.

Comment bien choisir un oscilloscope

Le choix d’un modèle d’oscilloscope occasion contre un neuf peut être une très bonne affaire selon l’usage que vous prévoyez d’en faire. Les caractéristiques que vous devez absolument considérer indépendamment du modèle sont : la bande passante ou la largeur de la bande, le taux d’échantillonnage, le temps de montée de l’amplificateur vertical, le modèle analogique ou numérique. Ce sont les paramètres dont il faut absolument se focaliser en premier lieu avant de prendre sa décision finale.

Faites une liste complète de toutes les capacités que votre oscilloscope doit contenir ainsi que de vos réels besoins. Les critères de sélections ne sont pas moindres, puisqu’il faut tenir compte de toutes ces caractéristiques pour ne pas se tromper. La largeur de la bande de l’amplificateur vertical est le premier élément clé à ne pas négliger vue qu’elle permet de définir la fréquence maximale des ondes sans aucune déformation.

Si vous désirez investir dans un oscilloscope, pensez surtout à la qualité et à l’efficacité du produit. Les modèles récents sont dotés de diverses fonctionnalités, légères et pratiques comparés aux anciens modèles. Le choix est vaste sur le marché et il y en des centaines, mais pour ne pas s’induire en erreur choisissez l’oscilloscope qui répond mieux à vos attentes, fiable avec une marque de confiance.

Copyright 2010-2021 | Univers HiTech