L’acquisition de données : au cœur du bon fonctionnement des machines industrielles

Une usine réunit de nombreux équipements qu’il convient de programmer en temps réel. Pour mener à bien cette opération, les industriels doivent s’appuyer sur l’acquisition de données. Ce procédé permet notamment d’automatiser différentes tâches de manière optimale. Ci-dessous, les explications à ce sujet.

L’essentiel à savoir sur l’acquisition des données en milieu industriel

Cette opération est au cœur de toutes les activités industrielles. En effet, il s’agit principalement de booster sa productivité grâce à des machines à la pointe de la technologie. Ces équipements embarquent de nombreux capteurs destinés à collecter différentes informations telles que la température, la pression ou le niveau d’humidité. Ces renseignements permettent de vérifier si toutes les conditions sont réunies pour que la machinerie fonctionne correctement. En temps normal, des techniciens doivent se déplacer entre les lignes de production. Toutefois, l’acquisition de données évite cette tâche chronophage. Des dispositifs spécifiques ont été conçus pour récupérer puis transmettre ces données précieuses.

Habituellement, ce procédé vise à préserver les machines de toute détérioration. À titre d’exemple, une hausse de tension sera tout de suite rapportée au système. Celui-ci ordonnera ensuite un arrêt d’urgence si cela est nécessaire. Au sein de certaines usines, cette solution est employée pour l’automatisation de différentes opérations. En fonction de différents facteurs, l’équipement réagira d’une manière ou d’une autre. Ce qui permet de s’adapter à toutes les situations et de limiter les interventions humaines.

Quoi qu’il en soit, ce processus repose sur des équipements tels que le module ADAM. Ce dernier peut assurer la collecte et la transmission des données en temps réel. Cette solution versatile séduit de plus en plus d’industriels. Effectivement, elle s’utilise dans de nombreux domaines.

Le module ADAM : un dispositif polyvalent répondant aux besoins des industriels

Ces boitiers ont été conçus pour faciliter la remontée d’informations vers le centre de commande. Ces dispositifs conviennent d’ailleurs à un montage en série pour développer leurs fonctionnalités et s’adapter à différentes utilisations. Ils ont été fabriqués pour supporter des conditions extrêmes. Ces équipements fonctionnent parfaitement à des amplitudes de température allant de -40 °C à 85 °C. Dans ce contexte, ils permettent aussi de protéger les machines contre un échauffement excessif ou contre le gel.

Un module ADAM facilite la mise en place un système peer to peer. Ce mode de connexion évite de se reposer sur un centre de commande. Chaque boîtier se relayera pour délivrer un message. Si l’un de ces appareils est défectueux ou momentanément indisponible, la chaine continue de fonctionner correctement. Ce qui évite les problèmes de connexion liés à l’utilisation d’un routeur.

Ce module d’acquisition de données analogique et numérique constitue une solution économique pour booster les performances d’une usine. Afin de se procurer ces dispositifs, il suffit de contacter des fournisseurs spécialisés. Les intéressés ont d’ailleurs la possibilité d’obtenir les spécifications techniques sur internet.