La crypto-monnaie de Facebook débarque !

Comme vous le savez, la crypto monnaie est de plus en plus utilisée. Elle résulte notamment de l’avancée technologique et de l’usage quotidien d’internet. Ainsi, Facebook a également annoncé qu’elle compte lancer sa crypto monnaie d’ici 2020. Ses quelques 2,3 milliards d’abonnés pourront alors s’en servir pour faciliter leurs échanges sur de nombreux réseaux comme Messenger et WhatsApp.

Libra, la crypto qui affole la toile

Le nom de la crypto monnaie de Facebook a enfin été dévoilée. C’est la « Libra ». Rappelons que Facebook a déjà essayé de lancer une crypto monnaie en 2 012 (Facebook credits), mais elle a rapidement abandonné l’idée. Cette fois-ci, les choses semblent se confirmer. Pour le moment, Libra ne peut pas encore être utilisée.

Elle ne sera lancée officiellement qu’en 2 020. Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est que Mark Zuckerberg lui-même a rencontré le président de la Banque d’Angleterre en avril dernier pour en savoir un peu plus sur les crypto monnaies et pour décider si ça en vaut le coup. Des entreprises spécialisées dans le transfert d’argent et des membres du Trésor des Etats-Unis étaient également présents. Depuis fin 2 018, Facebook avait déjà près d’une quarantaine d’employés experts en crypto monnaies dans ses rangs.

A quoi servira cette monnaie virtuelle ?

Facebook compte aujourd’hui 2,3 milliards d’abonnés. En théorie, toutes ces personnes pourront donc se servir de la Libra. Bien entendu, tout le monde n’y trouvera pas forcément grand intérêt, mais sur la petite portion d’utilisateurs séduite, on pourra déjà compter des dizaines de millions.

De plus, il ne faut pas négliger la grande influence que possède Facebook sur ses abonnées. Elle pourra aisément leur imposer cette crypto monnaie, d’autant qu’elle se lance déjà dans le commerce en ligne. D’ailleurs, plusieurs grands groupes interviennent aussi dans la mise en place du projet, notamment Uber, Spotify, Paypal et Mastercard.

La crypto monnaie de Facebook est donc un projet de grande envergure qui a l’appui d’une dizaine d’associations et d’entreprises. Il sera possible de l’intégrer de plusieurs manières. En effet, l’usage de la Libra sur les sites précités n’est pas un grand mystère, mais sur Facebook par contre, la Libra permettra de régler directement les achats sur les filiales du site. Plus d’infos sur ce blog techno

Par exemple, Instagram a récemment rajouté des boutons qui permettent d’acheter quelque chose en un seul clic. Cette monnaie stable permettra de payer des services du quotidien plus facilement comme le transport. Enfin, les utilisateurs du système pourront s’envoyer de l’argent plus rapidement.

Qu’en est-il de la sécurité ?

Quand il est question de paiement en ligne, la sécurité est toujours la première préoccupation des utilisateurs. Cela concerne à la fois la sécurité financière et la protection des données personnelles. Dans le premier cas, il faut savoir que de nombreuses crypto monnaies sont jugées volatiles et ne garantissent pas une sécurité optimale, dû à un manque de régulation.

Contrairement à cela, la Libra se veut stable, car le cours sera fixe. Le taux de change avec les autres monnaies ne risque donc pas de changer du jour au lendemain. Par ailleurs, si la sécurité financière est assurée, celle des données personnelles inquiète également les abonnés, d’autant que Facebook n’est pas un expert dans ce domaine, surtout ces dernières années.

Avant de lancer sa crypto monnaie, Facebook devra donc tout mettre en œuvre pour garantir cette sécurité à tous les niveaux. Autrement, son projet risque de tomber à l’eau une seconde fois, chose qu’elle ne peut se permettre, étant donné tous les efforts investis dans ce projet et toutes les entités qui y sont engagées.